Législatives : le « PS » face à un recul sans précédent (5/11)


Actant une déroute de son parti, Jean-Christophe Cambadélis a jugé qu'il ne serait «ni sain ni souhaitable» qu'Emmanuel Macron «bénéficie du monopole de la représentation nation

Actant une déroute historique de son parti, Jean-Christophe Cambadélis a jugé qu’il ne serait ni sain ni souhaitable qu’Emmanuel Macron bénéficie du monopole de la représentation nationale (France).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s