Colis piégé au FMI : un groupuscule grec peut-être à l’origine de l’attaque (2/11)


Jeudi, en fin de matinée, une assistante de direction, travaillant pour le secrétariat du représentant en France du Fonds monétaire international (FMI), a été blessée

Hier, en fin de matinée, une assistante de direction, travaillant pour le secrétariat du représentant en France du Fonds monétaire international (FMI), a été blessée par l’explosion d’un courrier piégé alors qu’elle ouvrait une enveloppe arrivée par « La Poste ». La « Conspiration des cellules de feu », qui a revendiqué l’envoi d’un colis piégé au ministère allemand des Finances avant hier, pourrait également être l’instigateur de celui de ce jeudi. Apparu en 2008, le groupe « la Conspiration des cellules de feu » fédérerait des franges radicalisées de la jeunesse grecque, face à la grave crise sociale et économique que connaît le pays. Il avait mis l’Europe en état d’alerte, fin 2010, avec une série d’envois de colis piégés, notamment aux dirigeants européens.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s